Formations supérieures

Prépa ATS : prise de contact

À propos des candidatures en classe préparatoire ATS

logo_prepa_ats_125

Le recrutement se fait, au niveau national, par le biais d’un dossier « papier » à faire remplir par vos professeurs. Plus de détails ici (téléchargement, modalités, dates…).

Pour prendre contact avec l’équipe pédagogique, veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

 

Formulaire de prise de contact avec l’équipe pédagogique

Prise de contact ATS

Informations personnelles

(à saisir 2 fois) : essentiel pour assurer un suivi de votre demande
Confirmez votre adresse électronique

Informations scolaires

(BTS ou DUT, suivi de l'intitulé, ou autre diplôme obtenu après un minimum de deux années d’études supérieures)
(facultative)
Sending
FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

BTS Maintenance des systèmes (systèmes de production – éolien)

BTS MSL’arrêt de production consécutif à une défaillance met l’entreprise dans une situation difficile et entraîne des surcoût de production importants. Par ses interventions, le Technicien supérieur en charge des activités de Maintenance des Systèmes de Production cherchera à améliorer la fiabilité des systèmes de production afin d’en augmenter la disponibilité et par conséquent d’accroître la productivité.

Relativement récente, cette fonction prend une importance grandissante. Les moyens de production toujours plus précis, complexes et automatisés sont d’autant plus fragiles et donc moins fiables. Maîtriser leur fonctionnement demande aux techniciens de maintenance un savoir faire de plus en plus apprécié.

lampe Le BTS Maintenance des Systèmes Éoliens est ouvert depuis 2015 !

Quel profil pour ce BTS ?

La formation s’adresse principalement aux élèves issus de :
• filière STI2D (toutes spécialités),
• filière Professionnelle Industrielle,
• filière générale S.

lampe Qualités nécessaires pour réussir : curiosité, motivation, rigueur, polyvalence, esprit d’initiative …

La formation

Une grande partie des enseignements sont donnés sous forme de travaux pratiques avec l’utilisation régulière de logiciels. La richesse et la diversité des systèmes du lycée Eiffel permettent de découvrir les différentes technologies rencontrées en entreprise.

Une semaine type
en BTS Maintenance des systèmes (systèmes de production – éolien)
1ère année 2éme année
Culture générale et expression  2 h  2 h
Langue vivante étrangère  2 h  2 h
Mathématiques  3 h  3 h
Sciences physiques  4 h  4 h
Analyse fonctionnelle et structurelle  6 h  5 h
Automatique  3 h  4 h
Génie électrique  3 h  3 h
Stratégie de Maintenance  2 h  3 h
Activités pratiques  6 h  6 h

lampe L’Accompagnement Personnalisé
Une équipe pédagogique dynamique et soudée, dédiée à :
• l’élaboration d’un CV et d’une lettre de motivation,
• la mise à disposition d’une liste d’entreprises pour aider à la recherche des stages,
• l’approfondissement en mathématiques, physique et chimie, langues vivantes… (en fonction de la filière d’origine),
• l’élaboration des rapports d’activités en entreprise,
• la préparation de l’épreuve orale (“Étude et réalisation de maintenance en entreprise”).

Quels débouchés ?

Le BTS est un diplôme permettant l’insertion professionnelle.

Cependant avec un bon dossier, il est possible de poursuivre en :
• licence professionnelle (secteur de l’agro-alimentaire, de la maintenance nucléaire…),
• licence LMD,
• ATS pour préparer une entrée dans une école d’ingénieur.

lampe  Pour mieux vivre et s’épanouir en collectivité au sein du lycée, nos étudiants s’engagent à respecter la Charte droits et devoirs des étudiants en BTS.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

BTS Électrotechnique

BTS ÉL’activité professionnelle du Technicien Supérieur en électrotechnique est centrée sur l’énergie électrique, sa conversion et ses utilisations. Son domaine de compétence s’étend de la conception à la réalisation et à la maintenance des équipements électrotechniques. Le technicien en électrotechnique intervient sur des systèmes pluri-technologiques utilisant :
• les forts courants des convertisseurs d’énergie (électronique de puissance) et des récepteurs (moteurs, appareils de chauffage…),
• mais aussi les courants faibles utilisés pour les différents niveaux de commande (systèmes programmables, gestion de process…).

Très recherché sur le marché du travail, le Technicien Supérieur en Électrotechnique peut aussi poursuivre des études :
• en classe préparatoire (ATS),
• en école d’ingénieur,
• en filière universitaire (licence, maîtrise).

Le BTS est accessible après un bac STI2D, un bac S-SI ou un bac pro ELEEC. 

Enseignements hebdomadaires
1ère année 2éme année
Culture générale expression  3 h  3 h
Anglais  2 h  2 h
Mathématiques  4 h  3 h
Construction  3 h  2 h
Sciences appliquées  9 h  9 h
Essais de systèmes  4 h  6 h
Génie électrique  8 h  8 h
TOTAL  33 h  33 h

Le projet

Au cours de la deuxième année de formation, de février à juin, les étudiants réalisent un projet au sein d’un groupe. C’est un projet industriel qui peut se dérouler dans une entreprise.

Le laboratoire d’automatismes

La formation à la programmation des systèmes automatisés se déroule dans un laboratoire constitué de huit postes équipés de matériels de pilotage, de gestion de sécurité, de dialogue et d’automates reliés au réseau Ethernet.

Les activités de chantier

Après une séquence de préparation abordant les notions de comptabilité, de chiffrage, de sécurité et d’organisation, une épreuve d’activité de chantier en situation réelle se déroule en trois étapes sur trois journées :
• planification d’un chantier,
• encadrement d’un groupe d’exécutants,
• réception client et synthèse.

lampe  Pour mieux vivre et s’épanouir en collectivité au sein du lycée, nos étudiants s’engagent à respecter la Charte droits et devoirs des étudiants en BTS.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

BTS Systèmes numériques – Électronique et communication

BTS SN·ECL’innovation électronique fait émerger de nouveaux marchés dans trois domaines clés : la santé, la sécurité et l’environnement. Compte tenu de la diffusion très large du numérique, on retrouve des compétences électroniques chez de nombreux acteurs au sein de la filière : installateurs, équipementiers, sous-traitants, fabricants de composants. Dans ces entreprises, les savoir-faire électroniques sont essentiellement présents dans les fonctions de conception, d’industrialisation, de test, de production et de maintenance/réparation.

lampe En période de crise, le nombre de postes offerts par les entreprises françaises est supérieur au nombre de jeunes qui sortent avec le BTS Systèmes numériques – Électronique et communication (SN-EC), anciennement « BTS SE », et qui veulent intégrer la vie active. Ainsi :
• 70% des diplômés sont satisfaits de leur emploi (statistique BTS SE),
• de nombreux postes en permanence sur le site de Pole Emploi (3% de chômage seulement 3 ans après le BTS),
• en 2013, plus d’offres d’emplois offertes que de jeunes possédant un BTS SE dans la région.

Quel profil pour ce BTS ?

La formation s’adresse principalement aux élèves ayant obtenu un bac S, un bac STI2D, ou un bac Pro.

Après avoir obtenu un BTS SN-EC, les étudiants peuvent soit se lancer dans la vie active, soit, comme c’est le cas pour la majorité des lauréats, poursuivre leurs études en classe Prépa ATS, Licence professionnelle, L3 à la Faculté…

Contenu de la formation

Une semaine type en BTS SN.EC : 32 h de cours dont 2/3 du temps en TP.

cam_SNEC

La formation s’appuie sur des systèmes professionnels présents dans les salles :
• une table de mixage 4 voies,
• l’éclairage spectacle DMX512,
• le PC en réseau (assemblage, intégration dans un réseau…),
• l’affichage dynamique par panneau lumineux industriel,
• la télécommunication et la centrale téléphonique PABX (téléphonie IP, analogique, spécifique),
• la vidéo surveillance et les centrales d’alarmes ainsi que la domotique,
• l’électronique embarquée dans l’automobile (Bus CAN et VAN).

Ces systèmes permettent d’articuler la formation autour de leur mise en œuvre avec apport de connaissances spécifiques, de l’étude des structures électroniques les composants, des protocoles de communication (CAN, DMX512, I2C, RS484, réseau Internet, téléphonie…), des techniques de mesurage, de leur maintenance et de leur dépannage. La formation dispense de la programmation en langages C, VHDL, Labview… L’étudiant élabore des mini-projets en 1ère année où il doit modifier, fabriquer, tester et programmer une carte électronique.

En fin de 1ère année, un stage de 6 semaines dans le monde professionnel est obligatoire.

En 2ème année, un projet industriel soumis par une entreprise permet à l’étudiant d’approfondir ses acquis de janvier à juin (environ 180 h, prises en compte pour l’obtention du BTS).

lampe Pour l’obtention du diplôme, 1/3 des coefficients sont attribués aux CCF (Contrôles en Cours de Formation), 2/3 des coefficients pour la partie technologique, ce qui donne au diplôme une dominante professionnelle mais qui permet malgré tout la poursuite d’études. .

lampe Au lycée Eiffel, l’environnement pour réussir :
• des effectifs réduits, un confort maximum (salles d’électronique et de physique refaites à neuf avec des systèmes techniques professionnels) ;
• un suivi presque individualisé (12 étudiants maximum lors des TP) ;
• une équipe pédagogique réduite (6 enseignants par année).

lampe  Pour mieux vivre et s’épanouir en collectivité au sein du lycée, nos étudiants s’engagent à respecter la Charte droits et devoirs des étudiants en BTS.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

BTS Systèmes numériques – Informatique et réseaux

BTS SN·IRLe BTS Systèmes numériques – Informatique et réseaux (SN-IR) est tourné vers les réseaux et leur sécurité, les systèmes embarqués, le cloud computing et la programmation des systèmes. Elle ne s’applique pas à l’informatique de gestion et de service à l’usager.

L’objectif est de former l’élève au maintien en état de fonctionnement des réseaux, à la sécurisation ainsi qu’au bon fonctionnement de la programmation (client/serveur, cloud computing). À partir d’un cahier des charges et de contraintes de production, il définit des spécifications techniques. Il peut installer un système d’exploitation, une bibliothèque logicielle, un dispositif de correction ou de mise à jour de logiciel. Il rédige un cahier de recette permettant de recenser les points à tester en fonction des demandes identifiées dans le cahier des charges.

Le technicien supérieur exerce son activité chez les prestataires informatiques : service interne d’une entreprise, SSII… Avec de l’expérience, le diplômé peut se voir confier la responsabilité de projets ou des fonctions de management d’équipe.

Quel profil pour ce BTS ?

La formation s’adresse principalement aux élèves ayant obtenu un bac S, un bac STI2D ou un bac Pro.

Après avoir obtenu un BTS SN-IR, les étudiants peuvent soit se lancer dans la vie active, soit poursuivre leurs études en classe Prépa ATS, en Licence professionnelle…

lampe Des qualités nécessaires pour suivre la formation :
• intérêt pour les différents métiers de l’informatique, les nouvelles technologies
• être rigoureux et autonome.

Contenu de la formation

La formation se déroule sur 2 années scolaires, dont 6 semaines de stage en entreprise en fin de première année.

Horaires hebdomadaires
1ère année 2éme année
Informatique  15 h  17 h
Économie – Gestion  1 h  1 h
Anglais  2 h  2 h
Culture générale et expression  3 h  3 h
Mathématiques  3 h  3 h
Sciences Physiques  6 h  4 h
Accompagnement personnalisé  2 h  2 h

Thématiques de la formation :
• Composants matériels : périphériques externes, passerelles, capteurs, moteurs, cartes d’acquisition, mesures et tests électriques, cartes ARM Olimex, RaspBerry, PandaBoard, BeagleBoard, Arduino, smartphones et tablettes.
• Réseaux : formation CISCO, mise en œuvre de routeurs/switch, exploitation et administration de réseaux de machines hétérogènes, réseaux locaux industriels, bus de terrain.
• Systèmes d’exploitation : Windows, Linux, Android, systèmes multitâches et temps réel.
• Développement logiciel : données, algorithmes de l’ingénierie, C++, langage C, C#, Java, Python, Framework QT5, Visual studio, Eclipse, Netbeans, Sublime Text, outils UML/SYSML, Bases de données, programmation Web (HTML-PHP-JavaScript), outils de gestion de projet et de versions de code.

Le projet de fin d’étude

Un projet à caractère industriel est réalisé par groupes de 2 à 4 étudiants pendant les heures de Travaux pratiques au cours des 6 derniers mois de la formation (200 heures environ). C’est le moment d’appliquer les notions abordées au cours de la formation à travers des situations professionnelles : avant projet, gestion de projet, travail en équipe, réunions, déplacements, outils…). Ces projets se déroulent généralement en partenariat avec le monde professionnel (entreprises, services techniques, service R&D…).

 

lampe  Pour mieux vivre et s’épanouir en collectivité au sein du lycée, nos étudiants s’engagent à respecter la Charte droits et devoirs des étudiants en BTS.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

Prépa Cachan (D1 et D2)

CachanRennesD1La Prépa École Normale Supérieure (ENS) Cachan Rennes D1 (Droit) connaît aujourd’hui un réel succès et est très sélective.
On l’intègre après un baccalauréat général L, ES ou S et elle mène vers les carrières juridiques, mais aussi vers les carrières commerciales, de la communication ou du management.

CachanD2La Prépa ENS Cachan D2 (Économie) est plus abordable et offre une plus grande diversité de débouchés, ce qui permet souvent aux économistes d’obtenir, en dehors de la licence, des admissions multiples dans les filières d’excellence des Universités, dans les Grandes Écoles de Management…
Elle est accessible après un baccalauréat général S, ES (ou L avec Spé Maths) et mène vers les carrières économiques, mais aussi vers les carrières commerciales, la gestion ou le management.

lampe Le choix exprimé à l’inscription n’est pas vraiment irréversible, puisque la PRÉPA, comme l’Université, prévoit la possibilité du changement d’orientation en début d’année.

Des enseignements variés

Les deux filières dispensent de la même manière dans leur formation :
• un renforcement en culture générale,
• un enseignement de langues vivantes.

La formation en D1 comporte principalement une formation en droit, à laquelle s’ajoute :
• un enseignement d’économie,
• un enseignement optionnel de Droit Public, Droit Commercial ou de Mathématiques Appliquées.

graph_D1

La formation en D2 comporte principalement une formation en économie, à laquelle s’ajoute :
• un enseignement de Mathématiques appliquées et de Statistiques,
• un enseignement d’histoire des faits économiques et une introduction à la gestion des entreprises.

graph_D2

Comment entrer en Prépa ENS Cachan ?

Le recrutement s’opère principalement en première année, pour les élèves de terminales (originaires de toutes filières pour la Prépa D1, essentiellement de S et ES pour la Prépa D2), mais aussi des étudiants qui souhaitent se réorienter au sortir d’une première expérimentation (Prépa, Université, École, voire vie active…), tous étant jugés sur les mêmes critères.

À titre exceptionnel, en seconde année, le recrutement s’adresse alors aux étudiants qui remplissent les conditions pour être admis sur titres en 2e année d’études supérieures en Droit ou en Sciences Économiques.
Cette admission exceptionnelle permet aux étudiants de bénéficier d’une admission directe sous réserve d’avoir obtenu leurs examens de fin de 1ère année d’études universitaires avec une moyenne supérieure ou égale à 12/20.
Sont également susceptibles d’être admis en 2e année de PRÉPA des étudiants issus d’IUT, de Grandes Écoles, d’IEP… à condition qu’ils bénéficient à l’Université d’une validation d’acquis pour entrer en 2e année.
Enfin quelques étudiants de licence III qui souhaitent se présenter au concours d’entrée à l’ENS peuvent également être accueillis en 2e année (leur horaire est aménagé pour préserver la compatibilité avec les cours en 3e année universitaire).

Quel niveau pour être admis en Prépa ENS Cachan ?

La vocation de la Prépa étant d’amener ses étudiants à réussir dans des filières sélectives, son recrutement l’amène à rechercher de bons candidats. Cela signifie qu’au-delà des meilleurs élèves de terminales, la Prépa s’adresse aux élèves lui manifestant de l’intérêt et ayant le sens de l’effort. Pour espérer être pris en section Droit, il faut un excellent niveau et se situer dans la toute premiére partie de la classe. En outre la Commission Pédagogique entend toujours donner une chance à des candidats motivés, ayant révélé un potentiel de progression de leurs résultats ou étant en situation de retournement favorable.

D’une manière générale, la Commission recrute des candidats ayant un bon niveau de culture générale (une épreuve d’Entretien très sélective apparaissant dans les oraux de la plupart des concours) et présentant des résultats corrects en langues vivantes. Par ailleurs, pour être admis :
• en D1 (Droit), il faudra avoir obtenu des bons résultats dans les disciplines littéraires, à cause du contenu fortement rédactionnel de cette filière (dissertations),
• en D2 (Économie), il conviendra de présenter un profil honnête à la fois dans les disciplines littéraires (dissertations) et en mathématiques (à cause de la tendance à la formalisation en Sciences économiques).

Des débouchés multiples

Les anciens étudiants de la Classe prépa Cachan exercent aujourd’hui toutes sortes de métiers. Issus du département D1, certains sont avocats, ou magistrats. Issus du département D2, certains sont dans le privé chefs d’entreprise, directeurs financiers ou du marketing. D’autres ont fait une belle carrière dans la fonction publique, l’enseignement ou la recherche. D’autres, enfin, sont journalistes ou conseillers juridiques ou économiques. Bref, à l’issue d’une classe Prépa Cachan on peut s’orienter vers de nombreuses voies.

La prépa D1 prépare en priorité au concours d’entrée à l’ENS de Rennes en deux ans. Mais elle constitue aussi une préparation privilégiée pour de nombreux concours ou pour l’accès à des filières universitaires sélectives et prestigieuses. Citons notamment :
• les formations universitaires d’excellence (Masters et Magistères), en droit, sciences politiques, journalisme, ressources humaines…
• les écoles Supérieures de Commerce,
• l’école Nationale d’Assurance (ENASS),
• l’école Nationale des Greffes (ENG),
• le CELSA, les IEP (en L1 ou L2), SciencesPo. Paris (après la licence) et bien d’autres !

Notons que l’admissibilité à l’ENS de Rennes ouvre notamment l’admissibilité au CELSA, à Audencia, à l’EM Lyon et à l’ESC Rennes.

La prépa D2 prépare en priorité au concours d’entrée à l’ENS Cachan en deux ans. Mais elle constitue aussi et surtout une préparation privilégiée pour de nombreux concours ou pour l’accès à des filières universitaires sélectives et prestigieuses. Citons notamment :
• les écoles Supérieures de Commerce, comme l’EDHEC ou l’EM Lyon,
• les formations universitaires au management (IAE),
• l’ENSAI,
• les formations universitaires d’excellence (Magistères), en économie, finance, développement international, ingénierie statistique,…
• les IEP (en L1 ou L2), SciencesPo. Paris (après la L3) et bien d’autres !

Notons que l’admissibilité à l’ENS Cachan ouvre notamment l’admissibilité au CELSA, à Audencia, à l’EM Lyon et à l’EDHEC.

lampe Un double cursus

La particularité et la spécificité de ces classes sont d’associer un enseignement de classe préparatoire en lycée, avec une formation universitaire dispensée par l’Université de Bourgogne à l’UFR de Droit.

Les élèves suivent alors un double cursus qui leur permet d’une part de développer une “double culture” propice à l’épanouissement et au développement de compétences personnelles et, d’autre part, d’accéder aux formations universitaires d’excellence avec des chances accrues de succès (Magistères, Masters, filières sélectives européennes). L’emploi du temps est spécialement aménagé.

Par ailleurs, les conventions signées entre le lycée Eiffel et l’Université de Bourgogne permettent de bénéficier d’équivalences dans plusieurs matières.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

Prépa ATS

ATSParticiper aux grands défis de demain (énergie, transport, environnement, habitat… ) en devenant Ingénieur !

La classe préparatoire ATS (Adaptation de Techniciens Supérieurs) est une formation en 1 an, après un BTS ou un DUT à caractère industriel ou technologique, permettant de s’orienter vers des écoles d’ingénieurs variées, en formation initiale ou en alternance (Arts et Métiers, Centrale, INSA…). La prépa ATS de Dijon fait partie des ATS ingénierie industrielle, c’est-à-dire à vocation généraliste.

lampe Admission en prépa ATS (2017/2018)
Le recrutement se fait, au niveau national, par le biais d’un dossier « papier » à faire remplir par vos professeurs. Plus de détails ici (téléchargement, modalités, dates…).

Quasiment 100% de poursuite d’études !

Les élèves de BTS ou DUT intégrant directement une école d’ingénieurs ou la fac se heurtent souvent à des difficultés insurmontables (taux d’échec important en première année). Le passage par la classe préparatoire ATS facilite énormément la poursuite d’études (proche de 100%).

Résultats ATS Dijon :  201120122013201420152016

lampe  Le bon profil pour réussir ? Motivé, travailleur, curieux, Ambitieux !
Les objectifs de la formation en ATS

• Développement des méthodes d’analyse et de synthèse utiles à l’ingénieur, en s’appuyant sur les connaissances scientifiques et techniques acquises en STS ou IUT.
• Renforcement et élargissement des connaissances en mathématiques, physique, français et anglais.
• Approfondissement et structuration des connaissances scientifiques et techniques (Sciences Industrielles pour l’Ingénieur).

Horaires hebdomadaires ATS
Mathématiques 10 h
Physique
10 h
Sciences de l’ingénieur 7 h
Français 3 h
Anglais 3 h

Auxquels s’ajoutent pour une préparation optimale au concours des devoirs surveillés et des colles (interrogations orales).

lampe  Comment choisir son école d’ingénieurs à l’issue de la Prépa ATS ?
• Un concours commun ATS avec des places réservées pour plus de 40 écoles : Centrale Lille, Centrale Nantes, Arts et Métiers, Mines, ENSEA, IFMA, ISAT, ESIGELEC, ESTP, Réseau POLYTECH…
• des concours spécifiques : ENAC, IESSA…
• des dossiers d’admission : INSA, ENSEM, ENI, UTC, SupOptique…
• des dossiers d’admission pour poursuivre en alternance (choisi par 30% des élèves) : INSA, ITII, Mines…

lampe  L’étudiant choisit souvent une école d’ingénieurs dans le domaine de son BTS ou DUT d’origine mais peut aussi s’orienter vers un nouveau secteur.

Des milliers d’emplois créés dans les années à venir

Le monde du 21e siècle prend progressivement conscience des éléments environnementaux et il attend :
• des solutions modernes de déplacement, des voitures respectueuses de l’environnement, un niveau de sécurité encore plus grand ;
• des technologies innovantes qui économisent l’énergie, des objets qui communiquent en réseau ;
• des logements économes et confortables avec le développement d’une architecture passive, de sources d’énergies alternatives (photovoltaïque, pompe à chaleur…).

Pour répondre à cette attente, les industriels, les collectivités territoriales (régions, grandes villes…) ont besoin d’ingénieurs pour mettre en place de nouveaux moyens de production, de transport, de gestion des déchets…

N’hésitez pas à contacter l’équipe pédagogique
via notre formulaire de prise de contact.

 

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

Prépa TSI

TSILa Prépa Technologie et Sciences de l’Ingénieur (TSI) est une classe Prépa dont les programmes en mathématiques et en physique sont adaptés aux bacheliers STI et STL, et qui sont complétés par des sciences industrielles pluri-technologiques (génies électrique et mécanique) et par un pôle littéraire (Français et Langues vivantes), disciplines indispensables aux ingénieurs de demain.

C’est un accès réservé aux bacheliers STI2D à toutes les grandes écoles d’ingénieurs (120) !
Des écoles spécialisées : en mécanique (ENSAM , IFMA, ENSMM), en électronique (Supélec, TELECOM), en BTP (ESTP, ESTIA, ENTPE), en énergétique (INSA, ENSEEIHT).
Des écoles généralistes prestigieuses : X, Centrale, Supaéro, ENSTA, Mines…

lampe  « Profession Ingénieur », c’est :
• modéliser un dispositif industriel,
• mettre en équations mathématiques le comportement de ce système,
• savoir résoudre les équations représentant le comportement du système en fonction des conditions imposées,
• savoir raisonner, démontrer, justifier par des développements mathématiques rigoureux,
• utiliser correctement la langue française, son orthographe et sa grammaire…
• maîtriser suffisamment une langue vivante à l’écrit et à l’oral…

Une formation scientifique et technique de haut niveau

Pédagogie : 
• des enseignants disponibles et joignables ;
• un suivi hebdomadaire et en effectif réduit (1 professeur pour 3 élèves) ;
• plus de 50 % de l’enseignement en groupe :

graph_TSI_1

Matières :
• des sciences de l’ingénieur pour étudier concrètement les systèmes dès le début de la formation ;
• des mathématiques pour développer les outils de l’ingénieur ;
• de la physique-chimie pour découvrir les lois fondamentales et modéliser ;
• de l’informatique pour maîtriser l’outil indispensable à tous les ingénieurs ;
• de l’anglais pour maîtriser la langue des sciences et techniques ;
• de la philosophie pour apprendre à structurer et exposer ses idées.

graph_TSI_2

lampe  Pourquoi une Prépa ?

• Aucune formation post-bac n’a autant de moyens humains et financiers pour vous faire réussir.

• Les deux années de prépa laissent le temps de découvrir des domaines, des métiers et de se construire un projet professionnel ambitieux.

Questions / réponses

Suis-je assez bon pour faire une prépa ?
Laissez-nous juger ! Présentez votre dossier, si vous êtes pris et que vous suivez la formation, c’est une école d’ingénieur au bout !

Ne devrais-je pas plutôt faire une prépa intégrée ?
Les prépas intégrées ne donnent accès qu’à un petit nombre d’écoles et de spécialités. En faisant prépa TSI, ces écoles sont facilement accessibles et vous vous donnez la chance d’avoir des écoles plus prestigieuses.

FacebookTwitterGoogle+Email

Formations supérieures

Prépa PTSI

PTSIUne formation à dominante scientifique de haut niveau équilibrée en mathématiques, en physique et en sciences de l’ingénieur, durant 2 ans.

Quels débouchés ?

Devenir ingénieur pour innover et créer dans des secteurs très diversifiés : l’aéronautique, le génie civil, l’architecture, l’automobile, les énergies renouvelables, les nanotechnologies, les matériaux, l’imagerie numérique, l’informatique, les télécommunications, la biomécanique, les assurances…

ptsi

Une semaine type en PTSI

Horaires hebdomadaires PTSI
Mathématiques 10 h
Sciences de l’ingénieur 8 h
Physique – Chimie 8 h 30
Informatique 2 h
TIPE 2 h
Français 2 h
LV1 2 h

S’y ajoutent suivant les cas : soutien en SI (bac S-SVT) : 2h ; LV2 facultative : 2h.

Et en 2e année… PT ou PSI ?

PT : pour une approche plus concrète (volume horaire similaire à celui de la PTSI).

PSI : plus d’abstraction en Mathématiques, plus de Physique-Chimie (10h), moins de SI (4h).

lampe Épreuves différenciées aux concours.

lampe Quota de places réservées dans les Écoles pour chacune des filières.
Exemple : 565 places (2500 candidats) en PT et 260 en PSI à Arts et Métiers Paristech.

lampe Résultats aux concours ( PSI et PT) : admissionspsi2016_site-1 – resultats_pt_2016

Les “plus” de notre formation

• Une grande part de TD ou TP en petits effectifs.

• Un suivi personnalisé pour que chacun puisse développer ses capacités.

• Des interrogations orales pour faire le point sur les acquis avec des intervenants variés.

• Un grand nombre de places offertes aux concours par rapport au nombre de candidats.

 

FacebookTwitterGoogle+Email