Bac général (spécialités scientifiques)

La filière générale au lycée Eiffel s’adresse à des élèves attirés par les domaines scientifiques. la formation permet l’acquisition d’une culture générale et scientifique adaptée au monde actuel.

L’accès à cette filière est possible à l’issue de la classe de seconde, que l’élève ait choisi un enseignement optionnel ou non. Les élèves en fin de seconde choisissent 3 enseignements de spécialité.

Les aptitudes

Les élèves qui envisagent une filière générale au lycée Eiffel doivent être attirés par les sciences, présenter des aptitudes pour l’analyse concrète et abstraite, avoir le sens de l’observation et de l’expérimentation. Méthode, organisation, régularité dans le travail sont des atouts essentiels pour réussir dans cette filière. Le français, les langues vivantes et particulièrement l’anglais ont aussi une grande importance.

Les horaires du cycle terminale de la voie générale

Enseignements communs Première Terminale
Français 4 h
Philosophie 4 h
Histoire-Géographie 3 h 3 h
Langue vivante A et B (horaire globalisé) 4 h 30 4 h
Education Physique et Sportive 2 h 2 h
Enseignement Moral et Civique 0 h 30 0 h 30
Enseignements de spécialité Première (3 au choix parmi les suivants) Terminale (2 au choix parmi les suivants)
Mathématiques 4 h 6 h
Numériques et sciences informatiques 4 h 6 h
Physique Chimie 4 h 6 h
Sciences de la Vie et de la Terre 4 h 6 h
Sciences de l’ingénieur 4 h 6 h
Enseignements optionnels première terminale
EPS 2 h 2 h
Mathématiques complémentaires 3 h
Mathématiques expertes (pour les élèves choisissant Mathématiques en spécialité) 3 h
Section européenne (maths/anglais) 2 h 2 h

Choisir ses spécialités en classe de 1ère générale

  • Mathématiques

Cet enseignement de spécialité permet aux élèves de renforcer et d’approfondir l’étude des thèmes suivants : « algèbre », « Analyse », « géométrie »,  » Probabilités et statistiques » et « Algorithmique et programmation ». Il s’ouvre à l’histoire des mathématiques pour expliquer l’émergence et l’évolution des notions et permet aux élèves d’accéder à l’abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L’utilisation de logiciels, d’outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l’expérimentation et la mise en situation. Les interactions avec d’autres enseignements de spécialité tels que la physique chimie, la SVT les SI sont valorisés.

  • Numériques et sciences informatiques

Cet enseignement de spécialité propose aux élèves de découvrir des notions en lien, entre autre, avec l’histoire de l’informatique, la représentation et le traitement des données, les interactions homme-machine, les algorithmes le langage et la programmation. L’élève s’approprie des notions de programmation en les appliquant à de nombreux projets. La mise en oeuvre du programme multiplie les occasions de mise en activité des élèves, sous diverses formes qui permettent de développer des compétences transversales (autonomie, initiative, créativité, capacité à travailler en groupe, argumentation…).

  • Physique Chimie

Cet enseignement de spécialité propose aux élèves de découvrir des notions en lien avec les thèmes « Organisation et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversion et transferts » et « Ondes et signaux ». Les domaines d’application choisis donnent à l’élève une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie. Cet enseignement accorde une place importante à l’expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques.

  • Sciences de la vie et de la terre

Cet enseignement de spécialité propose aux élèves d’approfondir des notions en lien avec : « La Terre, la vie et l’organisation du vivant », « Les enjeux planétaires contemporains » et « Le corps humain et la santé ». le programme développe chez l’élève des compétences telles que l’observation, l’expérimentation, la modélisation, l’analyse, l’argumentation… Cette spécialité propose également à l’élève une meilleure compréhension du fonctionnement de son organisme, une approche réfléchie des enjeux de santé publique et une réflexion éthique et civique sur la société et l’environnement. Elle s’appuie sur des connaissances en physique chimie, mathématiques et informatiques acquises lors des précédentes années et le remobilise dans des contextes où l’élève en découvre d’autres applications.

  • Sciences de l’ingénieur

Cet enseignement de spécialité propose aux élèves de découvrir les notions scientifiques et technologiques de la mécanique, de l’électricité, de l’informatique et du numérique. il développe chez l’élève ses capacités d’observation, d’élaboration d’hypothèses, de modélisation, d’analyse critique afin de comprendre et décrire les phénomènes physiques utiles à l’ingénieur. Il intègre ainsi les contenus de science physique. Le programme introduit la notion de design au moment de l’élaboration du projet. ce dernier permet aux élèves, sous la forme d’un défi, d’imaginer et de matérialiser une solution à u type de problématique rencontré par un ingénieur.