Conférence : à l’encontre du sens commun, relativité restreinte et générale

Le  XXe siècle a vu le développement et la confirmation spectaculaire de grandes théories physiques, qui ont bouleversé notre compréhension et appréhension du monde, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. Parmi elles, les théories de la relativité restreinte (1905) et générale (1915) ont profondément remis en cause des notions ancrées dans notre quotidien : le temps, la simultanéité, l’espace, la gravitation.
Cependant, les théories de la relativité ne sont abordées pour la première fois lors des études scientifiques que plusieurs années après le bac, du fait des difficultés mathématiques inhérentes. La diffusion des fondements théoriques est alors fortement ralentie et cent ans après leur publication, la formation scientifique repose toujours sur la mécanique classique de Newton vieille de plus de trois siècles. Ainsi, aujourd’hui seuls les fondements de la mécanique classique sont à peu près entrés dans le socle commun de nos connaissances. Il est probable néanmoins que dans les décennies à venir, les phénomènes relativistes entrent peu à peu dans notre langage courant, accompagnant l’avancée des recherches sur les voyages interstellaires.

Dans cette présentation, je décrirai comment les contradictions entre les théories du XIXe siècle ont amené Einstein à proposer une nouvelle théorie, puis une deuxième, qui malgré leur difficulté ont connu des succès expérimentaux remarquables et immédiats. Nous aborderons, sans équations (ou presque), les difficultés conceptuelles qui incitent à une réflexion sur nos convictions physiques par rapport au monde qui nous entoure.

Voir la vidéo