Formations bac

Sections européennes

En section européenne, les élèves reçoivent une partie des cours d’une discipline non linguistique dans une langue étrangère. De plus, afin de soutenir leurs progrès dans la langue étrangère, ils bénéficient d’un horaire renforcé :
• 1 heure de pratique de la langue étudiée basée sur l’oral et le domaine scientifique,
• 1 heure de sciences enseignées dans la langue étudiée en plus des horaires normaux.

Souvent, les disciplines non linguistiques sont l’histoire-géographie, mais ces derniers temps, les sections européennes se sont ouvertes aux disciplines scientifiques. Les sections européennes du lycée Eiffel ont démarré en septembre 2000. C’était alors une première en Bourgogne !

Horaires hebdomadaires supplémentaires
spécifiques aux 3 sections européennes du Lycée Eiffel
Anglais / Maths
(ouverte en sept. 2000)
1 h d’anglais
1 h de mathématiques enseignée en anglais
Allemand / Physique
(ouverte en sept. 2008)
1 h d’allemand
1 h de physique et génie électrique
enseignée en allemand
Espagnol / SI
(ouverte en sept. 2013)
1 h d’espagnol
1 h de sciences de l’ingénieur enseignée en espagnol

 

Le lycée Eiffel a une double vocation, scientifique et technologique ; l’enseignement scientifique en langues étrangères est un atout incontestable.

L’épreuve du Baccalauréat est la même en ce qui concerne la partie écrite (linguistique) mais il s’y ajoute une épreuve orale de DNL qui porte sur des thèmes spécifiques en relation étroite avec le programme de Première/Terminale.
L’épreuve d’une durée de 40 minutes (20 minutes de préparation + 20 minutes de prestation en langue étrangère) est évaluée par un professeur de langue et un professeur de DNL.

Pour obtenir la “mention européenne”, il faut avoir au minimum 12/20 à l’épreuve de langue écrite et 10/20 à l’épreuve orale spécifique (l’oral de DNL représente 80% de la note finale et les 20% restant sont attribués (par le professeur de l’élève) dans le cadre du contrôle continu.

Cette épreuve étant jugée satisfaisante, ils obtiennent alors une mention européenne au baccalauréat, ce qui est pour eux un sérieux atout en toute occasion où ils ont à justifier de leur pratique de la langue (pour des dossiers d’études à l’étranger sur un CV ou pour une embauche dans un poste où la pratique de la langue est requise…).

Formations bac

Bac STI2D (EE, ITEC et SIN)

Le baccalauréat Sciences et Technologies pour l’Industrie et le Développement Durable (STI2D) est particulièrement adapté pour les élèves qui ont une appétence pour les domaines scientifiques et technologiques et qui privilégient l’approche concrète des problèmes plutôt que l’approche abstraite propre à la filière S. 

L’orientation en STI2D ne doit pas résulter d’une interdiction d’orientation en S par le conseil de classe de seconde mais plutôt d’un choix motivé par des capacités intellectuelles basées sur des approches concrètes.

Un élève de STI2D peut avoir les mêmes ambitions qu’un élève de la filière S, la différence réside dans la façon d’arriver à ses objectifs.

lampe La filière STI2D s’adresse à tous les élèves de seconde générale et technologique quels que soient les enseignements d’exploration suivis. Néanmoins, les élèves qui ont suivi les options SI et/ou CIT sont particulièrement bien préparés et informés pour l’orientation vers STI2D.

Une filière qui vise plusieurs enjeux

• Augmenter le nombre de bacheliers ayant pour objectif la poursuite des études (de bac+2 à bac+5… et plus) dans les domaines scientifiques et technologiques.

• Améliorer l’intégration en Europe par l’obligation de faire une deuxième langue vivante.

• Faciliter la poursuite des études scientifiques en rapprochant le contenu des matières d’enseignement général de celui de la filière S.

• Élargir considérablement l’offre des formations post-bac en dispensant un enseignement technologique transversal (enseignement technologique pluridisciplinaire) qui permettra l’accès à tous les BTS et DUT du domaine industriel et scientifique.

• Permettre l’accès à des poursuites d’études longues vers les écoles d’ingénieurs en :
– offrant une classe préparatoire aux grandes écoles “Technologie et Sciences de l’Ingénieur” réservée aux bacheliers STI2D (la proportion entre le nombre de places offertes en écoles d’ingénieurs et le nombre d’élèves en classe prépa est très supérieure lorsqu’on vient de STI2D plutôt que de S),
– dispensant un enseignement basé sur les approches concrètes de l’enseignement technologique plutôt que sur les approches abstraites de l’enseignement scientifique de la filière S.

• Attirer les jeunes filles avec des enseignements technologiques approchant les domaines du design, de l’écologie, du développement durable, etc.

• Offrir une spécialité parmi :
– Énergies et environnement (EE),
– Innovation technologique et éco-conception (ITEC),
– Systèmes d’information et numériques (SIN).
(le choix de la spécialité ne restreint en aucune façon l’éventail des poursuites d’études après le bac STI2D)

• Relever les défis écologiques en formant des techniciens dans le domaine du développement durable.

Les horaires en STI2D

Enseignements obligatoires
Première Terminale
Français   3 h    –
Philosophie    –  2 h
Histoire-géographie  2 h    –
Langues vivantes 1 et 2 (horaire globalisé)  3 h  3 h
Éducation physique et sportive  2 h  2 h
Éducation morale et civique  0 h 30  0 h 30
Mathématiques  4 h  4 h
Physique – Chimie  3 h  4 h
Enseignements technologiques transversaux  7 h  5 h
Enseignement technologique en LV1  1 h  1 h
Enseignement technologique de spécialité (EE, ITEC ou SIN)  5 h  9 h
Accompagnement personnalisé  2 h  2 h
Heures de vie de la classe 10 h / an  10 h / an

L’enseignement technologique transversal
et en langue étrangère

L’enseignement technologique transversal est commun à tous les élèves de STI2D, il permet ainsi de donner une culture pluritechnologique autorisant un très large éventail de poursuites d’étude après le baccalauréat STI2D.

Avec une proportion de 60 % des enseignements technologiques en classe de première et de 40 % en classe de terminale, l’enseignement technologique transversal occupe une place importante.

Tout système technologique peut être décomposé en trois domaines :

STI2D_syst-techno

À partir de systèmes technologiques modernes industriels ou «grand-public», l’enseignement technologique transversal abordera les technologies de base (mécanique, électrotechnique, électronique, énergétique, informatique…) par l’intermédiaire de l’étude des trois domaines : Matière, Énergie et Information. L’approche “développement durable” sera réalisé en étudiant l’impact de chaque domaine sur l’environnement (impact de choix énergétique sur l’environnement, impact du choix des matières sur le recyclage …).

Au lycée EIFFEL, les systèmes utilisés sont du type : drone, robot humanoïde, vélo à assistance électrique, pompe à chaleur, éolienne, ventilation mécanique contrôlée double flux, pilote automatique de bateau, installation photovoltaïque …

L’enseignement technologique transversal au lycée EIFFEL est réparti en heures “classe entière” et heures “effectif allégé” (16 élèves au maximum) de la façon suivante :
• en classe de première, 3 h de type cours en classe entière et 4 h de type TP en effectif allégé,
• en classe de terminale, 2 h de type cours en classe entière et 3 h de type TP en effectif allégé.

L’heure d’enseignement technologique en langue étrangère se fait en classe entière avec simultanément un professeur de technologie (certifié dans la langue) et un professeur de la langue.

Au baccalauréat, l’épreuve correspondante est écrite, commune à plusieurs académies et de coefficient 8 + 2.

L’enseignement technologique de spécialité (ETS)

L’enseignement technologique de spécialité correspond au prolongement de chacun des trois domaines (matière, énergie, information).

STI2D_specialites

L’enseignement technologique de spécialité au lycée EIFFEL est réparti en heures “classe entière” et heures “effectif allégé” (16 élèves au maximum) de la façon suivante :
• en classe de première, 1 h de type cours en classe entière et 4 h de type TP en effectif allégé,
• en classe de terminale, 2 h de type cours en classe entière et 7 h de type TP en effectif allégé.

Pour chacune des trois spécialités, l’épreuve du baccalauréat correspond à la réalisation d’un projet faisant l’objet d’une note coefficent 12.

Formations bac

Bac S (S-SI et S-SVT)

logo_bac_s_125La filière scientifique (S) s’adresse à des élèves curieux et ouverts, attirés par les domaines scientifiques. La formation permet l’acquisition d’une culture générale et scientifique adaptée au monde actuel.

L’accès à cette filière est possible à l’issue de la classe de seconde quelque soit l’option de détermination choisie. Cependant la langue vivante 2 doit être conservée pendant la classe de seconde. Deux profils, au choix, existent au lycée G. Eiffel, Sciences de la vie et de la terre (SVT) et Sciences de l’ingénieur (SI). Tous les autres enseignements et les autres horaires sont identiques.

Les aptitudes

Les élèves qui envisagent une filière S doivent, bien sûr, être attirés par les sciences. Ils doivent présenter des aptitudes pour l’analyse concrète et abstraite, avoir le sens de l’observation et de l’expérimentation afin de réussir dans les enseignements scientifiques mais également posséder les compétences nécessaires dans les autres disciplines.

Méthode, organisation, régularité dans le travail sont des atouts essentiels pour réussir dans cette filière. Le français, les langues vivantes et particulièrement l’anglais (vecteur incontournable de communication scientifique aujourd’hui) ont aussi une grande importance.

Les Horaires en S-SI et S-SVT

Enseignements obligatoires
Première Terminale
Français   4 h    –
Philosophie    –  3 h
Histoire-géographie  2 h 30  2 h
Langues vivantes 1 et 2 (horaire globalisé)  4 h 30  4 h
Éducation physique et sportive  2 h  2 h
Éducation morale et civique  0 h 30  0 h 30
Mathématiques  4 h  6 h
Physique – Chimie  3 h  5 h
Sciences de la vie et de la terre (option SVT)
ou Sciences de l’ingénieur (option SI)
 3 h
7 h
 3 h 30
8 h
Un enseignement de spécialité au choix    –  2 h
Accompagnement personnalisé  2 h  2 h
TPE  1 h    –
Heures de vie de la classe 10 h / an  10 h / an
Enseignement facultatif
Première Terminale
Sections européennes (Anglais / Allemand / Espagnol) + 2 h + 2 h
Option EPS + 2 h + 2 h

Note : l’enseignement de spécialité en classe de terminale n’est pas obligatoire pour les élèves qui suivent la formation dans le profil Sciences de l’Ingénieur. Cependant il est conseillé pour les élèves désirant poursuivre leur études en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE).

lampe Les enseignements de spécialité concernent seulement les série S (SI et SVT) en terminale.
• Pour les S-SI, les choix possibles sont : Spécialité math, Spécialité physique-chimie et Spécialité ISN (informatique et sciences du numérique).
• Pour les S-SVT : Spécialité math, Spécialité physique-chimie, Spécialité SVT et Spécialité ISN (informatique et sciences du numérique).

Le Bac S Sciences de la vie et de la terre (S-SVT)

Les Sciences de la Vie et de la Terre (SVT) s’épanouissent au lycée Eiffel avec un enseignement de cette matière dans quatre classes de seconde, deux classes de première S et deux classes de terminales S.

L’enseignement des SVT est basé sur des séances de travaux pratiques, réalisées en petits groupes : ces petits effectifs (1/2 classes) permettent aux élèves de réaliser eux-mêmes des observations microscopiques , des expériences , des simulations ou dissections … assurant la mise en place de notions reprises ensuite en cours.

La salle de SVT incorporée dans le bâtiment scientifique (bâtiment récent) est une salle moderne et agréable couplée à une salle informatique dotée de neuf postes permettant une association des activités avec l’utilisation de logiciels ou de matériel ExAO (Expérimentation Assistée par Ordinateur).

Les SVT concernent aussi les Travaux Personnels Encadrés (TPE) en classe de première.

Le Bac S Sciences de l’ingénieur (Bac S-SI)

L’élève qui suit l’enseignement « Sciences de l’Ingénieur » acquiert les compétences scientifiques et techniques pour concevoir, produire, maintenir les produits manufacturés de notre société moderne. La formation permet de maîtriser progressivement une culture des solutions technologiques utilisées dans les objets de la vie de tous les jours ou dans les systèmes industriels.

Tous les grands champs technologiques actuels sont abordés : mécanique, automatique, électrotechnique, électronique, traitement programmé de l’information, communication et réseaux.

L’enseignement est centré sur des séances de travaux pratiques qui permettent la découverte des concepts et l’acquisition des connaissances autour d’activités concrètes.
Lors des activités de travaux pratiques, une approche concrète et globale des produits est privilégiée. Confronté aux systèmes réels (adaptés à l’enseignement), pouvant faire fonctionner ceux-ci, les manipuler, les démonter, effectuer des essais et des mesures, l’élève en Sciences de l’Ingénieur comprend les architectures et le fonctionnement, acquiert une culture technologique et établit un rapprochement entre le comportement réel et les principes, lois ou modèles abordés en cours ou dans d’autres disciplines.

Ces activités s’effectue suivant deux axes :
• l’étude des chaînes d’énergie (transformation de mouvement, transfert d’énergie dans les systèmes),
• l’étude des chaînes d’information ( acquisition et traitement des données et informations dans les systèmes).

Formations bac

Seconde Générale et Technologique

Toute une scolarité dans le même établissement ! Le lycée Eiffel propose une palette complète de parcours scientifiques, technologiques, économiques et juridiques : on obtient son baccalauréat à Eiffel (très bon taux de réussite chaque année) et on y poursuit des études supérieures, courtes (BTS) ou longues (Classes Préparatoires aux Grandes Écoles).

L’atout du lycée c’est la force que représente sa vocation scientifique et technologique : seuls y sont préparés les baccalauréats S et STI2D, prolongés par les Sections de Technicien Supérieur et les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles correspondantes.

La classe de seconde repose sur trois axes fondamentaux :
• construire son savoir avec un tronc commun d’enseignement disciplinaire obligatoire (23h30 par semaine),
• de choisir sa voie et son avenir avec des enseignements d’exploration destinés tantôt à lui faire découvrir de nouveaux horizons cognitifs et culturels, tantôt à mettre en œuvre un projet qu’il avait déjà (3h ou 4h30 par semaine),
• bénéficier d’un appui permanent avec un temps quotidien d’accompagnement personnalisé (2h par semaine).

Les horaires en Seconde
Enseignements communs
Français  4 h
Histoire Géographie  3 h
Langues vivantes (LV1, LV2) : allemand, anglais, espagnol, italien  5,5 h
Mathématiques  4 h
Physique – Chimie  3 h
Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)  1,5 h
Éducation physique et sportive  2 h
Éducation civique, juridique et sociale  0,5 h
2 enseignements d’exploration au choix  2 x 1,5 h
Accompagnement personnalisé pour tous les élèves   2 h
Total horaire enseignements obligatoires  28,5 h
Enseignement facultatif
Sections européennes (Anglais / Allemand / Espagnol) + 2 h
Option EPS + 2 h
3e enseignement d’exploration + 1,5 h

Comment choisir les enseignements d’exploration ?

Il faut d’abord opter pour une discipline parmi le premier groupe d’enseignements d’exploration (SES ou PFEG), puis pour une deuxième discipline parmi le second groupe d’enseignements d’exploration (SI, MPS, CIT ou ICN).

lampe Exceptionnellement, au lycée Eiffel, avec une augmentation modeste de l’horaire hebdomadaire de 1h30, il est possible de cumuler 3 enseignements d’exploration (SES ou PFEG + SI + CIT), ce qui ouvre des perspectives à la fois dans les filières SSI et STI2D, pour un accès aux poursuites d’études en BTS, DUT, Écoles d’ingénieurs et Université.

Le choix des options d’exploration ne peut en aucun cas obliger ou empêcher l’accès à une classe de première des filières générales et technologiques. Les enseignements d’exploration du premier groupe (obligatoires pour tout lycéen) et du second groupe (propres à chaque établissement) sont proposés en harmonie avec les parcours de scolarité offerts au lycée Eiffel.

Premier groupe d’enseignements d’exploration

• SES (Sciences Économiques et Sociales) : savoirs et méthodes spécifiques à la science économique et à la sociologie, à partir de quelques grandes problématiques contemporaines : comment expliquer économiquement les comportements de consommation et d’épargne des ménages ? Comment les entreprises produisent-elles ? Comment expliquer la formation d’un prix sur un marché ? Comment inciter les agents économiques et sociaux à prendre en compte les données environnementales dans leur comportement ? Comment analyser sociologiquement les organisations et la consommation des ménages ?.

Enseignement plutôt recommandé pour s’engager dans des études supérieures en économie, comme la Prépa Cachan par exemple.


• PFEG (Principes Fondamentaux de l’Économie et de la Gestion) :
notions fondamentales de l’économie et de la gestion, en partant du comportement concret d’acteurs rencontrés dans la vie quotidienne (entreprises, associations…) : comment fonctionnent-ils ? Quel est leur rôle économique exact ? Quelles relations entretiennent-ils avec les autres acteurs économiques ? Quelles stratégies mettent-ils en oeuvre pour se développer, par exemple en matière d’innovation ? Comment répondent-ils aux attentes qui leur sont adressées ? À quels défis et à quelles contraintes sont-ils confrontés, par exemple en matière de réglementation ?

Enseignement recommandé pour s’engager dans des études de technicien supérieur ou d’ingénieur, comme dans les quatre BTS du lycée ou dans les Prépas PTSI, TSI et ATS.

Second groupe d’enseignements d’exploration

• Sciences de l’ingénieur (SI) : découvrir les relations entre la société et les technologies, et en quoi les solutions technologiques sont liées à l’environnement socio-économique, à l’état des sciences et des techniques. Cet enseignement aborde l’analyse de systèmes, l’exploitation de modèles, l’initiation aux démarches de conception : exploiter des modélisations et des simulations numériques pour prévoir les comportements d’un système pluritechnologique, concevoir ou optimiser une solution au regard d’un cahier des charges et dans le respect des contraintes du développement durable.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en écoles d’ingénieurs et à l’université. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la filière du bac S Sciences de l’Ingénieur.


• Création et innovation technologiques (CIT) :
découvrir diverses démarches innovantes dans le domaine technologique, développer des compétences afin de proposer des solutions adaptées aux enjeux de la société, de l’environnement et de l’économie.

Les élèves entrent dans une démarche de créativité :
– ils acquièrent une culture de l’innovation technologique (marché, valeur d’un produit, brevets, cycle de vie d’un produit, innovations, découvertes, contraintes de développement, etc.)
– ils communiquent leurs intentions en exprimant leurs idées à l’aide des outils de communication techniques et numériques (cartes mentales, croquis, schémas, représentations numériques, etc.)
– ils mettent en oeuvre en équipes réduites une démarche d’innovation : phase expérimentale, recherche documentaire, formalisation et matérialisation des propositions, communication du projet.

Les professeurs accompagnent la démarche innovante :
– ils proposent aux élèves des thèmes qui permettent d’observer et de comprendre une innovation technologique.
– ils dispensent un enseignement de sciences et techniques industrielles.
– ils mettent directement les élèves en relation avec le monde de l’entreprise par le contact de professionnels et d’experts.
– ils évaluent les travaux et l’investissement des élèves et attribuent des notes.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en sections de techniciens supérieurs, en instituts universitaires de technologie, en écoles d’ingénieurs. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la future filière des bacs STI2D Innovation Technologique et Eco-conception / Système d’Information et Numérique / Energie et Développement Durable / Architecture et Construction.


• Méthodes et pratiques scientifiques (MPS) :
découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie et de la Terre et des sciences de l’ingénieur, et développer les compétences suivantes : utiliser ses connaissances, s’informer, rechercher, raisonner, argumenter, démontrer, communiquer.

Les élèves adoptent une démarche de projet :
– ils réalisent seuls ou en équipe une production : expérience, exploitation de données, modélisation, etc.
– ils livrent les résultats de leurs travaux sous la forme d’une communication scientifique : compte rendu, affiche, diaporama, production multimédia, etc.

Les professeurs accompagnent la démarche de projet :
– ils proposent aux élèves trois des thèmes suivants : science et aliments, science et cosmétologie, science et investigation policière, science et oeuvres d’art, science et prévention des risques d’origine humaine, science et vision du monde.
– ils impliquent les quatre disciplines dans plusieurs thèmes.
– ils privilégient des modes de découverte ludiques : résoudre un mystère, une énigme, partir du concret pour mieux comprendre…
– ils évaluent les travaux et l’investissement des élèves et attribuent des notes.
– ils interviennent à deux (de disciplines différentes) devant un même groupe d’élèves.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en écoles d’ingénieurs et à l’université. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la filière du bac S.


• Informatique et création numérique (ICN) :
en partant de l’expérience ordinaire du numérique d’un élève, il s’agira d’explorer les couches scientifiques et techniques qui la rendent possible, ainsi que les sphères sociales, commerciales et politiques où elle s’insère.

Des repères sur l’informatique :
– l’ordinateur : composants et architecture, articulation entre matériels et logiciels, les espaces mémoires et leurs organisations…;
– la numérisation de l’information : codage des textes, des images et des sons…;
– l’algorithmique et la programmation : méthode algorithmique de résolution d’un problème, programmation, jeu d’essai et test…;
– la circulation de l’information sur les réseaux : composants d’un réseau, communication entre des machines connectées…

La place des applications du numérique dans la société est traitée au travers de questions telles que : quel degré de confiance accorder aux informations diffusées sur le Web ? Quels peuvent être les rôles des robots au sein de la société, dans les métiers de la santé ? Qui détient les droits sur les informations présentes sur le Web ? Comment protéger mes données personnelles sur Internet ?

Ces thèmes seront abordés par des activités pratiques, menées en groupe par les élèves, qui permettront d’utiliser différents outils : éditeur de texte, navigateur web, logiciel de retouches d’images… Exemples de projets que les élèves seront amenés à réaliser : créer un site Internet, réaliser un jeu sérieux pour réviser les mathématiques, programmer un robot capable de sortir d’un labyrinthe, développer une base de données (avec les performances sportives des élèves de la classe par exemple) et comprendre les enjeux de l’exploitation de grandes quantités de données… L’accent sera mis sur différents domaines d’application : scientifiques, économiques, industriels, sociaux, artistiques…

Ceux qui sont séduits par le numérique découvert grâce à l’ICN pourront ainsi se diriger vers un bac S spécialité ISN (informatique et sciences du numérique), un bac STI2D spécialité SIN (systèmes d’information et numérique) ou un bac STMG spécialité SIG (systèmes d’information de gestion).