Formations bac

Seconde Générale et Technologique

Toute une scolarité dans le même établissement ! Le lycée Eiffel propose une palette complète de parcours scientifiques, technologiques, économiques et juridiques : on obtient son baccalauréat à Eiffel (très bon taux de réussite chaque année) et on y poursuit des études supérieures, courtes (BTS) ou longues (Classes Préparatoires aux Grandes Écoles).

L’atout du lycée c’est la force que représente sa vocation scientifique et technologique : seuls y sont préparés les baccalauréats S et STI2D, prolongés par les Sections de Technicien Supérieur et les Classes Préparatoires aux Grandes Écoles correspondantes.

La classe de seconde repose sur trois axes fondamentaux :
• construire son savoir avec un tronc commun d’enseignement disciplinaire obligatoire (23h30 par semaine),
• de choisir sa voie et son avenir avec des enseignements d’exploration destinés tantôt à lui faire découvrir de nouveaux horizons cognitifs et culturels, tantôt à mettre en œuvre un projet qu’il avait déjà (3h ou 4h30 par semaine),
• bénéficier d’un appui permanent avec un temps quotidien d’accompagnement personnalisé (2h par semaine).

Les horaires en Seconde
Enseignements communs
Français  4 h
Histoire Géographie  3 h
Langues vivantes (LV1, LV2) : allemand, anglais, espagnol, italien  5,5 h
Mathématiques  4 h
Physique – Chimie  3 h
Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)  1,5 h
Éducation physique et sportive  2 h
Éducation civique, juridique et sociale  0,5 h
2 enseignements d’exploration au choix  2 x 1,5 h
Accompagnement personnalisé pour tous les élèves   2 h
Total horaire enseignements obligatoires  28,5 h
Enseignement facultatif
Sections européennes (Anglais / Allemand / Espagnol) + 2 h
Option EPS + 2 h
3e enseignement d’exploration + 1,5 h

Comment choisir les enseignements d’exploration ?

Il faut d’abord opter pour une discipline parmi le premier groupe d’enseignements d’exploration (SES ou PFEG), puis pour une deuxième discipline parmi le second groupe d’enseignements d’exploration (SI, MPS, CIT ou ICN).

lampe Exceptionnellement, au lycée Eiffel, avec une augmentation modeste de l’horaire hebdomadaire de 1h30, il est possible de cumuler 3 enseignements d’exploration (SES ou PFEG + SI + CIT), ce qui ouvre des perspectives à la fois dans les filières SSI et STI2D, pour un accès aux poursuites d’études en BTS, DUT, Écoles d’ingénieurs et Université.

Le choix des options d’exploration ne peut en aucun cas obliger ou empêcher l’accès à une classe de première des filières générales et technologiques. Les enseignements d’exploration du premier groupe (obligatoires pour tout lycéen) et du second groupe (propres à chaque établissement) sont proposés en harmonie avec les parcours de scolarité offerts au lycée Eiffel.

Premier groupe d’enseignements d’exploration

• SES (Sciences Économiques et Sociales) : savoirs et méthodes spécifiques à la science économique et à la sociologie, à partir de quelques grandes problématiques contemporaines : comment expliquer économiquement les comportements de consommation et d’épargne des ménages ? Comment les entreprises produisent-elles ? Comment expliquer la formation d’un prix sur un marché ? Comment inciter les agents économiques et sociaux à prendre en compte les données environnementales dans leur comportement ? Comment analyser sociologiquement les organisations et la consommation des ménages ?.

Enseignement plutôt recommandé pour s’engager dans des études supérieures en économie, comme la Prépa Cachan par exemple.


• PFEG (Principes Fondamentaux de l’Économie et de la Gestion) :
notions fondamentales de l’économie et de la gestion, en partant du comportement concret d’acteurs rencontrés dans la vie quotidienne (entreprises, associations…) : comment fonctionnent-ils ? Quel est leur rôle économique exact ? Quelles relations entretiennent-ils avec les autres acteurs économiques ? Quelles stratégies mettent-ils en oeuvre pour se développer, par exemple en matière d’innovation ? Comment répondent-ils aux attentes qui leur sont adressées ? À quels défis et à quelles contraintes sont-ils confrontés, par exemple en matière de réglementation ?

Enseignement recommandé pour s’engager dans des études de technicien supérieur ou d’ingénieur, comme dans les quatre BTS du lycée ou dans les Prépas PTSI, TSI et ATS.

Second groupe d’enseignements d’exploration

• Sciences de l’ingénieur (SI) : découvrir les relations entre la société et les technologies, et en quoi les solutions technologiques sont liées à l’environnement socio-économique, à l’état des sciences et des techniques. Cet enseignement aborde l’analyse de systèmes, l’exploitation de modèles, l’initiation aux démarches de conception : exploiter des modélisations et des simulations numériques pour prévoir les comportements d’un système pluritechnologique, concevoir ou optimiser une solution au regard d’un cahier des charges et dans le respect des contraintes du développement durable.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en écoles d’ingénieurs et à l’université. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la filière du bac S Sciences de l’Ingénieur.


• Création et innovation technologiques (CIT) :
découvrir diverses démarches innovantes dans le domaine technologique, développer des compétences afin de proposer des solutions adaptées aux enjeux de la société, de l’environnement et de l’économie.

Les élèves entrent dans une démarche de créativité :
– ils acquièrent une culture de l’innovation technologique (marché, valeur d’un produit, brevets, cycle de vie d’un produit, innovations, découvertes, contraintes de développement, etc.)
– ils communiquent leurs intentions en exprimant leurs idées à l’aide des outils de communication techniques et numériques (cartes mentales, croquis, schémas, représentations numériques, etc.)
– ils mettent en oeuvre en équipes réduites une démarche d’innovation : phase expérimentale, recherche documentaire, formalisation et matérialisation des propositions, communication du projet.

Les professeurs accompagnent la démarche innovante :
– ils proposent aux élèves des thèmes qui permettent d’observer et de comprendre une innovation technologique.
– ils dispensent un enseignement de sciences et techniques industrielles.
– ils mettent directement les élèves en relation avec le monde de l’entreprise par le contact de professionnels et d’experts.
– ils évaluent les travaux et l’investissement des élèves et attribuent des notes.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en sections de techniciens supérieurs, en instituts universitaires de technologie, en écoles d’ingénieurs. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la future filière des bacs STI2D Innovation Technologique et Eco-conception / Système d’Information et Numérique / Energie et Développement Durable / Architecture et Construction.


• Méthodes et pratiques scientifiques (MPS) :
découvrir différents domaines des mathématiques, des sciences physiques et chimiques, des sciences de la vie et de la Terre et des sciences de l’ingénieur, et développer les compétences suivantes : utiliser ses connaissances, s’informer, rechercher, raisonner, argumenter, démontrer, communiquer.

Les élèves adoptent une démarche de projet :
– ils réalisent seuls ou en équipe une production : expérience, exploitation de données, modélisation, etc.
– ils livrent les résultats de leurs travaux sous la forme d’une communication scientifique : compte rendu, affiche, diaporama, production multimédia, etc.

Les professeurs accompagnent la démarche de projet :
– ils proposent aux élèves trois des thèmes suivants : science et aliments, science et cosmétologie, science et investigation policière, science et oeuvres d’art, science et prévention des risques d’origine humaine, science et vision du monde.
– ils impliquent les quatre disciplines dans plusieurs thèmes.
– ils privilégient des modes de découverte ludiques : résoudre un mystère, une énigme, partir du concret pour mieux comprendre…
– ils évaluent les travaux et l’investissement des élèves et attribuent des notes.
– ils interviennent à deux (de disciplines différentes) devant un même groupe d’élèves.

Enseignement ouvrant des perspectives d’études supérieures en écoles d’ingénieurs et à l’université. L’élève qui aura suivi cet enseignement aura parfaitement identifié les enseignements de la filière du bac S.


• Informatique et création numérique (ICN) :
en partant de l’expérience ordinaire du numérique d’un élève, il s’agira d’explorer les couches scientifiques et techniques qui la rendent possible, ainsi que les sphères sociales, commerciales et politiques où elle s’insère.

Des repères sur l’informatique :
– l’ordinateur : composants et architecture, articulation entre matériels et logiciels, les espaces mémoires et leurs organisations…;
– la numérisation de l’information : codage des textes, des images et des sons…;
– l’algorithmique et la programmation : méthode algorithmique de résolution d’un problème, programmation, jeu d’essai et test…;
– la circulation de l’information sur les réseaux : composants d’un réseau, communication entre des machines connectées…

La place des applications du numérique dans la société est traitée au travers de questions telles que : quel degré de confiance accorder aux informations diffusées sur le Web ? Quels peuvent être les rôles des robots au sein de la société, dans les métiers de la santé ? Qui détient les droits sur les informations présentes sur le Web ? Comment protéger mes données personnelles sur Internet ?

Ces thèmes seront abordés par des activités pratiques, menées en groupe par les élèves, qui permettront d’utiliser différents outils : éditeur de texte, navigateur web, logiciel de retouches d’images… Exemples de projets que les élèves seront amenés à réaliser : créer un site Internet, réaliser un jeu sérieux pour réviser les mathématiques, programmer un robot capable de sortir d’un labyrinthe, développer une base de données (avec les performances sportives des élèves de la classe par exemple) et comprendre les enjeux de l’exploitation de grandes quantités de données… L’accent sera mis sur différents domaines d’application : scientifiques, économiques, industriels, sociaux, artistiques…

Ceux qui sont séduits par le numérique découvert grâce à l’ICN pourront ainsi se diriger vers un bac S spécialité ISN (informatique et sciences du numérique), un bac STI2D spécialité SIN (systèmes d’information et numérique) ou un bac STMG spécialité SIG (systèmes d’information de gestion).

FacebookTwitterGoogle+Email